RIA, la revue de l'industrie agroalimentaire
Lundi 27 mai 2024
Rechercher

Actualités

Boulangerie-pâtisserie industrielle

Jacquet Brossard, de l'exportation à l'implantation

  • agrandir
  • réduire
  • imprimer

Publié le vendredi 25 octobre 2013 - 15h40


Grâce à ses deux marques, chacune numéro deux sur leur marché respectif (Jacquet en panification, Brossard en pâtisserie), Jacquet Brossard veut s'affirmer comme le leader français de la boulangerie-pâtisserie industrielle. La fusion des entités reprises par le groupe coopératif Limagrain aboutit désormais à un ensemble représentant 292 millions d'euros de chiffre d'affaires. Sur l'exercice 2012-2013, il a connu une croissance de 5 % en un an, et de 16 % sur deux. Et le résultat de l'entreprise, employant 1 300 salariés sur huit usines, dont deux en Belgique, a été maintenu malgré la hausse des matières premières.

Cette croissance a notamment été portée par le retour de Brossard dans les magasins E.Leclerc dont le référencement avait été perdu en 2007 (voir RIA News n°332 et n°317). Une nouvelle ligne de fabrication de mini-produits vient d'être construite pour six millions d'euros dans l'usine Brossard de Pithiviers, dans le Loiret. "Le marché du mini est très dynamique et nous devions augmenter nos capacités avec le retour chez Leclerc", explique Emmanuel Aimond, son directeur général. Côté pain préemballé, Jacquet vise la première place sur les pains spéciaux (burgers, ethniques, festifs), dans un marché où il côtoie Harry's et La Boulangère (voir RIA News n°497). En pâtisserie, sa marque emblématique Savane ne contiendra plus d'huile de palme en 2014.

Et l'entreprise n'exclut pas à terme de s'intéresser à la viennoiserie. Mais ses ambitions de développement sont pour l'heure avant tout géographiques, avec un objectif de passer de 15 à 30 % des ventes hors de France d'ici cinq à dix ans. Après son installation au Brésil (voir RIA News n°457), l'entreprise étudie manifestement d'autres projets, pour "passer de l'exportation à l'implantation", selon les propres mots d'Emmanuel Aimond.

Partager cet article :

Les commentaires de nos abonnés (0)
Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de RIA
  • Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc situé en haut à droite de la page au niveau du bandeau du site.
  • Si vous êtes abonné, et qu’il s’agit de votre première visite, rentrez votre numéro d’abonné comme identifiant et votre code postal comme mot de passe.
  • Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de RIA, cliquez sur le lien ci-dessous :

S'abonner à RIA

Pour ne rien manquer de la semaine agroalimentaire
recevez gratuitement chaque vendredi
RIA Digest.

Infos, emplois, services.

Les sujets
LES PLUS LUS

SONDAGE

Filières : Que pensez-vous des annonces du Président de la République à l'occasion de la première phase des états généraux de l'alimentation ?

Tous les Sondages
Pop in

Nos offres d'abonnement à RIA
simples ou couplées.
Découvrir l'offre d'abonnement

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et paramétrer les traceurs. OK