RIA, la revue de l'industrie agroalimentaire
Samedi 25 mai 2024
Rechercher

Charcuterie-traiteur, plats cuisinés

Gamme naturelle

André Bazin lance une nouvelle marque en charcuterie

  • agrandir
  • réduire
  • imprimer

Publié le jeudi 02 novembre 2017 - 17h10


Le groupe André Bazin lance une nouvelle marque de charcuterie : Philippe Wagner, avec « d'origine naturelle » en sous-titre. Car ces jambons, saucissons ou saucisses cuites tranchés sont garantis à la fois sans nitrite (grâce à une astuce tenue secrète), sans antibiotique (après sevrage), sans additif et sans exhausteur de goût. « C'est la première marque à couvrir l'ensemble des nouvelles attentes des consommateurs face à la charcuterie », résume Pierre Daniel, directeur général adjoint.

Philippe Wagner (notre photo), c'est bien sûr le nom du patron de l'entreprise qui, après l'avoir cédée à Fruiterroir en 2011, l'a reprise trois ans plus tard via un LBO (voir RIA News n° 516). Après la reprise d'Iller en 2013, le groupe se présente comme le cinquième charcutier français, avec 150 millions d'euros de chiffre d'affaires, 480 salariés et trois usines : le siège de Breuches-lès-Luxeuil, en Haute-Saône, Toulois Salaisons à Éloyes, dans les Vosges (dont le projet de fermeture n'est plus d'actualité), et Iller, à Molsheim, dans le Bas-Rhin. Objectif : constituer un pôle charcutier de l'est de la France et le développer en GMS, notamment grâce à cette nouvelle marque. La signature André Bazin reste réservée à l'activité historique de PAI, qui représente encore 40 % des 50 000 tonnes produites.

Pour y parvenir, le groupe attend le verdict d'une audience prévue le 26 novembre pour examiner le plan de continuation qu'il a présenté pour Iller, à nouveau placée en redressement judiciaire au mois de juin. Outre un effectif ramené de 170 à 120 postes et l'arrêt de certains produits (charcuterie pâtissière, viande crue élaborée), son activité commerciale a été fusionnée avec l'ensemble du groupe. « Cela va redonner un nouveau souffle à notre groupe, qui va ainsi pouvoir poursuivre sa transition en se développant en grande distribution », prévoit Pierre Daniel.

 

Partager cet article :

Les commentaires de nos abonnés (0)
Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de RIA
  • Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc situé en haut à droite de la page au niveau du bandeau du site.
  • Si vous êtes abonné, et qu’il s’agit de votre première visite, rentrez votre numéro d’abonné comme identifiant et votre code postal comme mot de passe.
  • Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de RIA, cliquez sur le lien ci-dessous :

S'abonner à RIA

Dernières Charcuterie-traiteur, plats cuisinés

Tous les articles par filière

Pour ne rien manquer de la semaine agroalimentaire
recevez gratuitement chaque vendredi
RIA Digest.

Infos, emplois, services.

Les sujets
LES PLUS LUS

SONDAGE

Filières : Que pensez-vous des annonces du Président de la République à l'occasion de la première phase des états généraux de l'alimentation ?

Tous les Sondages
Pop in

Nos offres d'abonnement à RIA
simples ou couplées.
Découvrir l'offre d'abonnement

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et paramétrer les traceurs. OK