RIA, la revue de l'industrie agroalimentaire
Jeudi 23 mai 2024
Rechercher

Actualités

États généraux de l'alimentation

Le président Macron veut imposer un donnant-donnant

  • agrandir
  • réduire
  • imprimer

Publié le vendredi 13 octobre 2017 - 11h56


L'intervention d'Emmanuel Macron, mercredi 11 octobre dans l'après-midi à Rungis (Val-de-Marne), était annoncée depuis le début des travaux des états généraux de l'alimentation (voir RIA News n°672). Bien que n'annonçant pas encore de mesures précises, il a voulu tracer les contours d'une politique ambitieuse devant rénover profondément les filières agroalimentaires françaises.

« Le juste prix payé doit être un objectif », a affirmé le président de la République, « et il faut mettre fin à la guerre des prix et à la dévalorisation du revenu des agriculteurs ». Mais il a replacé cet enjeu dans un contexte plus vaste, évoquant la souveraineté alimentaire, les territoires, la sécurité sanitaire ou l'environnement. « Nous devons trouver l'organisation collective qui nous permette de relever ces défis », a-t-il ajouté, en appelant à « une transformation profonde » qui nécessite quelques décisions dont « le prix et la qualité sont les deux leviers ».

Plaidant pour une contractualisation rénovée, le président compte ainsi inverser le processus de la négociation, avec « un contrat proposé par les producteurs, à partir de leurs coûts de production, et non par les acheteurs ». Souhaitant que des engagements soient pris en ce sens par les opérateurs avant même la promulgation d'une loi, Emmanuel Macron a ajouté que ces contrats devront être pluriannuels, de trois à cinq ans, accompagnés par des indicateurs de marché et des contrats-types mis en place au sein des filières. Il a également souligné l'importance des regroupements dans des organisations de producteurs commerciales et professionnalisées, insistant pour que les dispositifs d'aides y soient assujettis.

Sur les prix, reconnaissant « qu'ils sont devenus anormalement bas », il s'est dit « favorable au relèvement du SRP (seuil de revente à perte) pour les produits alimentaires ainsi qu'à l'encadrement des promotions »... à condition de « garantir la rémunération des agriculteurs et une qualité supérieure pour le consommateur ». C'est avec ce double objectif qu'il demandera la promulgation d'une loi d'ici à la fin du premier semestre 2018, « qui pourra prendre forme d'ordonnances pour aller plus vite et plus fort ».

En échange, il demande l'élaboration de plans de filières, « avec des objectifs chiffrés à cinq ans », pour que « cette réforme soit le ferment d'une transformation en profondeur ». « Vous avez votre part de responsabilité », a-t-il lancé à leurs représentants, « pour passer d'une guerre de position à une guerre de mouvement collective ».

Évoquant ensuite des questions diverses comme le Ceta, les intrants agricoles, la recherche ou encore la Politique agricole commune, le président de la République a donc tenté de dépasser les polémiques nées de la première phase des EGA (voir RIA News n°676) en se projetant déjà dans leur seconde phase. Une façon de mettre tout le monde d'accord, au moins pour un temps...

Photo : AFP (pool images)

 

Partager cet article :

Mots-clés associés :

Les commentaires de nos abonnés (0)
Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de RIA
  • Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc situé en haut à droite de la page au niveau du bandeau du site.
  • Si vous êtes abonné, et qu’il s’agit de votre première visite, rentrez votre numéro d’abonné comme identifiant et votre code postal comme mot de passe.
  • Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de RIA, cliquez sur le lien ci-dessous :

S'abonner à RIA

Pour ne rien manquer de la semaine agroalimentaire
recevez gratuitement chaque vendredi
RIA Digest.

Infos, emplois, services.

Les sujets
LES PLUS LUS

SONDAGE

Filières : Que pensez-vous des annonces du Président de la République à l'occasion de la première phase des états généraux de l'alimentation ?

Tous les Sondages
Pop in

Nos offres d'abonnement à RIA
simples ou couplées.
Découvrir l'offre d'abonnement

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et paramétrer les traceurs. OK