RIA, la revue de l'industrie agroalimentaire
Jeudi 23 mai 2024
Rechercher

Actualités

Réorganisation

Comment Findus veut rebondir en surgelés

  • agrandir
  • réduire
  • imprimer

Publié le vendredi 15 septembre 2017 - 11h18


Après une année de réorganisation nécessitée par la fusion avec Iglo France (voir RIA News n°629), Findus France a redéfini sa stratégie. Dans un marché des surgelés en souffrance (voir RIA News n°667), la filiale de Nomad Foods a concédé 4,7 % de son chiffre d'affaires en magasins en raison de l'arrêt d'un bon nombre de références Iglo. Mais la première marque des surgelés est parvenue à maintenir sa part de marché à 9,2 % en valeur.

Désormais, l'heure n'est plus à l'ouverture de nouveaux segments, après des échecs en soupes ou en pizzas, mais à la concentration des moyens sur les catégories clés de la marque : poissons (panés, nature ou cuisinés), garnitures de pommes de terre et frites, légumes cuisinés, volailles panées, plats cuisinés et snacks. « Notre objectif à court terme est de dépasser les 10 % de parts de marché et de prendre à bras-le-corps les difficultés du rayon surgelés en jouant vraiment notre rôle de marque », affirme Vincent Jacquot, directeur général.

Les lancements à venir s'en veulent le signe. Trois références de « Ma purée gourmande » (fabriquées par Ardo en Bretagne) visent à générer de la consommation additionnelle en légumes cuisinés où la demande ne serait pas totalement satisfaite. Une nouvelle gamme « Mon plat gourmand », suivant deux axes − flexitarisme et exotisme −, tentera de réveiller les plats cuisinés individuels − un segment quasiment effacé par la concurrence du traiteur frais.

Enfin, l'extension du territoire de Croustibat au-delà des bâtonnets de poissons panés est amplifiée. Les premières échappées de la marque fille de Findus dédiée aux enfants (mini-churros de pommes de terre ou des mini-röstis au fromage) « figurent parmi nos meilleurs lancements depuis quelques années », assure Virginie Habermacher, directrice marketing. Au programme, nuggets de poulet, mini-churros de pommes de terre et carottes et petits beignets au colin d'Alaska. Avec des animations prévues cette rentrée dans 600 points de vente.

 

Partager cet article :

Mots-clés associés : , , ,

Les commentaires de nos abonnés (0)
Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de RIA
  • Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc situé en haut à droite de la page au niveau du bandeau du site.
  • Si vous êtes abonné, et qu’il s’agit de votre première visite, rentrez votre numéro d’abonné comme identifiant et votre code postal comme mot de passe.
  • Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de RIA, cliquez sur le lien ci-dessous :

S'abonner à RIA

Pour ne rien manquer de la semaine agroalimentaire
recevez gratuitement chaque vendredi
RIA Digest.

Infos, emplois, services.

Les sujets
LES PLUS LUS

SONDAGE

Filières : Que pensez-vous des annonces du Président de la République à l'occasion de la première phase des états généraux de l'alimentation ?

Tous les Sondages
Pop in

Nos offres d'abonnement à RIA
simples ou couplées.
Découvrir l'offre d'abonnement

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et paramétrer les traceurs. OK