RIA, la revue de l'industrie agroalimentaire
Mardi 23 juillet 2024
Rechercher

Actualités

Volaille

LDC veut reprendre Lionor

  • agrandir
  • réduire
  • imprimer

Publié le vendredi 13 janvier 2017 - 11h00


LDC négocie la reprise de Lionor, basée à Steenbecque dans le Nord. L'entreprise réalise 47 millions d'euros de chiffre d'affaires dans la filière volailles avec 160 salariés. Conformément à l'un de ses axes de développement (voir RIA News n°639), le groupe sarthois entend ainsi « accompagner le développement régional de Lionor en répondant à la demande de produits locaux et en s'appuyant sur le bassin de production existant ». Durant les neuf premiers mois de son exercice 2016-2017, les ventes de LDC ont progressé de 2,8 % (+ 1,1 % à périmètre identique, pour des volumes en hausse de 0,7 %), avec un léger ralentissement au troisième trimestre.

Partager cet article :

Mots-clés associés : , ,

Les commentaires de nos abonnés (0)
Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de RIA
  • Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc situé en haut à droite de la page au niveau du bandeau du site.
  • Si vous êtes abonné, et qu’il s’agit de votre première visite, rentrez votre numéro d’abonné comme identifiant et votre code postal comme mot de passe.
  • Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de RIA, cliquez sur le lien ci-dessous :

S'abonner à RIA

Pour ne rien manquer de la semaine agroalimentaire
recevez gratuitement chaque vendredi
RIA Digest.

Infos, emplois, services.

Les sujets
LES PLUS LUS

SONDAGE

Filières : Que pensez-vous des annonces du Président de la République à l'occasion de la première phase des états généraux de l'alimentation ?

Tous les Sondages
Pop in

Nos offres d'abonnement à RIA
simples ou couplées.
Découvrir l'offre d'abonnement

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et paramétrer les traceurs. OK