RIA, la revue de l'industrie agroalimentaire
Vendredi 21 juin 2024
Rechercher

Article

    archiveXML - 2007

    Trop chère automatisation ENQUÊTE

    RIA - n°682 - septembre 2007 - page 0

    D'après une étude dirigée par l'Université anglaise de Lincoln, le coût des investissements est le principal obstacle au développement de l'automatisation dans l'agroalimentaire. Le conditionnement reste la partie la plus automatisée des lignes.
    Les résultats de l'étude montrent que les entreprises ont largement adopté l'automatisation dans les trois pays sondés, même si le niveau d'automatisation sur l'ensemble des lignes est plus important en Allemagne. C'est l'emballage primaire qui est le plus concerné par l'automatisation, le début et la fin de ligne (entrée des produits et stockage/distribution) étant les moins automatisés (voir figure ci-contre). Par ailleurs, de nombreuses sociétés ont opté pour des implantations mixtes....
    L'article est réservé aux abonnés de RIA

    Si vous êtes abonné au magazine RIA et déjà inscrit sur RIA.fr
    > Renseignez votre identifiant et votre mot de passe.

    Si vous êtes abonné au magazine RIA et ne vous êtes pas encore inscrit sur RIA.fr
    > Munissez-vous de votre numéro d’abonné qui se trouve sur votre facture et sur le film plastique qui protège votre revue (exemple : A0000005). Puis inscrivez-vous

    Je m'inscris

    Si vous n’êtes pas abonné, découvrez gratuitement
    > Notre revue papier pendant 2 mois ainsi que tous les contenus du site RIA.fr

    Je découvre

    Abonnez-vous en ligne
    > Vous recevrez chaque mois la revue RIA et profiterez de l’intégralité des contenus du site RIA.fr

    Je m'abonne

    Parrainer un ami
    > Vous pouvez faire découvrir gratuitement RIA à un ami

    Je fais profiter

    Pop in
    En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et paramétrer les traceurs. OK