RIA, la revue de l'industrie agroalimentaire
Dimanche 23 juin 2024
Rechercher

L'essentiel des informations parues depuis le n°1 du 3 octobre 2002
Lettre électronique hebdomadaire - Hors-série du 9 octobre 2007

EPICERIE
* Les chiffres mentionnés sont ceux diffusés à la date de parution (entre parenthèses).

L'essentiel
Si l'hétérogénéité du vaste secteur de l'épicerie rend difficile une analyse d'ensemble, un enseignement majeur peut néanmoins être tiré de l'actualité de ces cinq dernières années. Le plus mûr des marchés alimentaires suppose une gestion drastique des effectifs et des ressources industrielles : fermetures de site, réorganisations, plans sociaux ou cession d'usines s'annoncent régulièrement, donnant lieu parfois à des feuilletons aux multiples rebondissements (chez Saint-Louis Sucre Marseille, Fralib Gémenos, Nestlé Saint-Menet, Lustucru-riz, Péronne Industrie entre autres). Dernière rumeur en date, le sort d'Amora Maille serait en suspens : après l'annonce de suppressions de postes, Unilever songerait à s'en défaire ainsi que d'Alsa… Pourtant, les marchés de l'épicerie ne sont pas tous sinistrés, loin s'en faut, comme en témoignent par exemple l'évolution des produits infantiles ou du petfood.

LES OPERATIONS MAJEURES

Goûters Magiques, fusion de Le Ster, Whaou et Gaillard (septembre 2007)
Les deux filiales du groupe Norac, Le Ster et Whaou se regroupent avec Gaillard Pâtissier, filiale du groupe Galapagos. Les deux groupes prennent 40% chacun de la nouvelle entité baptisée Goûters Magiques (420 employés, 120 millions d'euros de CA, 24000 tonnes). Trois partenaires financiers, Uni Expansion Ouest, Idia et IPO, se partagent les 20% restants.

Danone : une nouvelle troisième branche avec Numico… (juillet 2007)
Danone dépose une offre publique d'achat sur Royal Numico (13000 salariés, 2,6 milliards d'euros de CA) avec le soutien de la direction de ce dernier, valorisé à 12,3 milliards d'euros, soit une plus-value de 44% par rapport à la cotation des trois derniers mois.

Kraft rachète Lu à Danone pour 5,3 milliards (juillet 2007)
Kraft Foods fait une offre de 5,3 milliards d'euros au groupe Danone pour reprendre sa branche biscuits (15000 employés, 36 usines, 2 milliards d'euros de CA). La transaction devrait être finalisée avant la fin de cette année, après consultation des représentants du personnel et approbation des autorités de la concurrence.

Intersnack France intègre Lorenz (avril 2007)
La filiale française d'Intersnack (100 millions d'euros de CA) absorbe Lorenz France (150 millions d'euros de CA) tandis que le groupe cède sa filiale polonaise Polsnack au groupe Lorenz.

Nestlé cède son usine de Dijon à Barry Callebaut (février 2007)
Nestlé cède deux usines de transformation primaire du cacao à Barry Callebaut : Dijon, en Côte-d'Or, et San Sisto, en Italie.

Wessanen cède Dailycer (février 2007)
Le néerlandais Wessanen a cédé Dailycer (180 millions d'euros de CA) au fonds d'investissement One Equity Partners Europe pour 104 millions.

Borges rachète Tramier (février 2007)
Le groupe espagnol Borges (80 millions d’euros de CA en France) reprend Tramier (50 millions d'euros de CA).

Loc Maria acquiert la biscuiterie Mistral (janvier 2007)
Le groupe breton Loc Maria devient propriétaire de la biscuiterie Mistral (deux sites, 15 millions d'euros), portant sont chiffre d'affaires à 120 millions d'euros de CA.

Sucralliance absorbe Dupont d’Isigny (janvier 2007)
La confiserie Dupont d’Isigny (63 salariés, 7500 tonnes, 16 millions d’euros de CA), située à Carentan, dans la Manche, intègre le groupe Sucralliance (450 salariés, 66 millions d’euros de CA).

Morina Baie Biscuits reprend Bahlsen Saint-Michel (septembre 2006)
Bahlsen Saint-Michel (deux sites, 115 millions d'euros de CA), filiale française du groupe allemand Bahlsen, est cédée à la Biscuiterie de la Baie du Mont Saint Michel, propriété du groupe Morina Baie Biscuits (106 millions d'euros de CA).

Pasquier acquiert Albatros (septembre 2006)
Brioche Pasquier rachète Albatros (18,8 millions d'euros), implantée à Fontenay-le-Comte, en Vendée, leader européen des croûtons et des mini-toasts. (septembre 2006)

Tereos cède Artenay Agro-Développement (AAD) à Sevenday (avril 2006)
Tereos cède à Sevenday Cereals International (21 millions d'euros de CA) sa filiale AAD (23,6 millions d'euros située à Artenay, dans le Loiret, spécialisée dans les barres céréalières et les mueslis.

Reitzel acquiert Olï et Jardin d'Orante (mars 2006)
Le groupe franco-suisse (65 millions d'euros de CA) Reitzel reprend à Lesieur les huiles d'olive Olï et Jardin d'Orante (totalisant huit millions d'euros de CA), Lesieur étant enjoint par les autorités de la concurrence de s'en dessaisir suite à l'acquisition de Puget auprès d'Unilever.

Nestlé Saint-Menet reprise par Net Cacao (janvier 2006)
Constituée par Chenal & Associés et Sucres & Denrées, Net Cacao s'engage à reprendre l'activité chocolat de l'usine de Saint-Menet à Nestlé qui lui achètera 25000 tonnes de chocolat par an pendant trois ans. Un accord dont l'acquéreur demandera l'annulation (mai 2007), estimant que le groupe suisse n'a pas tenu ses engagements. L'issue du contentieux reste à venir.

PepsiCo reprend Benenuts à Sara Lee (novembre 2005)
Sara Lee cède ses activités de snacks en Europe (Pays-Bas, Belgique, France) au groupe PepsiCo pour 130 millions d'euros dont, en France, la marque Benenuts qui réalise environ 40 millions d'euros de CA sur les 88 millions générés par les activités snacks de Sara Lee en Europe.

Loc Maria acquiert Rougier (septembre 2005)
Le groupe rennais Loc Maria (78 millions d'euros de CA) rachète le biscuitier Rougier (18 millions d'euros de CA) situé à Sully-sur-Loire, dans le Loiret.

SDHF fusionne avec Tereos (septembre 2005)
Tereos et Sucreries et Distilleries des Hauts de France fusionnent, augmentant de 30% l'activité de Tereos en France, après le rejet d'une contre-offre déposée par Cristal Union.

Brioche Pasquier acquiert Picard (septembre 2005)
Le groupe Brioche Pasquier acquiert la totalité du capital de Picard (400 salariés, trois sites, 47,7 millions d'euros de CA), spécialisé dans le pain grillé et la biscotte.

Second LBO pour Bénédicta (juillet 2005)
Bénédicta (100 millions d'euros de CA), basé à Seclin, dans le Nord, est reprise par Axa Private Equity en partenariat avec son management.

Ebro Puleva rachète Panzani (mars 2005)
Le premier groupe agroalimentaire espagnol Ebro Puleva (deux milliards d'euros de CA) rachète Panzani (457 millions d'euros de CA) à Paribas Affaires Industrielles pour un montant de 639 millions d'euros, incluant une dette de 302 millions d'euros.

Nutrial cède Yabon (février 2005)
Nutrial cède Yabon (22 millions d'euros de CA) à Valade, important fournisseur de compotes et de confitures sous marques de distributeurs détenu par la holding Fruiterroir.

Poult reprend Panier-Tanguy (janvier 2005)
Filiale du fonds belge Artal, Poult prend le contrôle de la biscuiterie Panier-Tanguy (65 millions d'euros de CA) et double ainsi de taille, atteignant 125 millions de ventes.

Lesieur reprend Puget à Unilever (septembre 2004)
Lesieur acquiert auprès d'Unilever la marque d'huile d'olive Puget, réalisant 115 millions d'euros de CA, avec un site de production à Vitrolles, dans les Bouches-du-Rhône.

Bouvard reprend la Compagnie du Biscuit (mars 2004)
Le fonds Agro Plus cède au groupe Bouvard la Compagnie du Biscuit qui regroupait les biscuiteries girondines Delos et Le Chat Botté, réalisant 45 millions d'euros de CA.

Soufflet et Sud Céréales s'allient dans le riz (janvier 2004)
La coopérative Sud Céréales et le groupe Soufflet créent Rizeries Sud Céréales Soufflet, détenue à 54% par la holding France Riz Holding, 34% par Soufflet Alimentaire et 12% par Unigrains. Ultérieurement (mai 2007), Soufflet prend le contrôle de la rizerie SCS après avoir renégocié sa participation avec Sud Céréales.

Barilla acquiert la totalité d'Harry's (août 2003)
Barilla reprend à Artal Luxembourg 51% du capital d'Harry's (500 millions d'euros de CA) pour l'intégrer dans sa filiale Finbakery France. Le groupe italien détenait déjà 49% de son capital à la suite de son acquisition de l'Allemand Kamps.

Unilever cède Banania à Nutrial (mai 2003)
Unilever cède Banania, Benco et Yabon (77 millions d'euros de CA) à six cadres de l'agroalimentaire regroupés dans Nutrial, une holding contrôlée par CDC Ixis (Caisse des Dépôts) et Electropar (EDF).

Raynal et Roquelaure reprend une usine à Nestlé France (mai 2003)
Le groupe Cofigéo et sa filiale Raynal et Roquelaure reprennent à Nestlé France le site de Camaret-sur-Aigues dans le Vaucluse, une usine ayant réalisé, en 2002, un CA de 90 millions d'euros pour 40000 tonnes de plats cuisinés appertisés.

L'Union SDA reprend Béghin-Say (novembre 2002)
Regroupant le groupe coopératif Union SDA et les betteraviers de l'Union BS, le consortium Origny-Naples reprend à l'Italien Edison 53,8% de Béghin-Say, afin de créer un nouvel ensemble, baptisé ultérieurement Tereos (janvier 2004) représentant un CA de 1,6 milliard d'euros.

Bunge cède la majorité de Lesieur à Sofiproteol (octobre 2002)
Repreneur de Cereol à Edison, l'Américain Bunge cède 100% de Lesieur à Saipol, détenue par Sofiproteol, via Soprol, en échange d'une prise de participation de 33,34% dans Saipol. Lesieur représente un CA de 703,9 millions d'euros.

Solvay Sels France devient Esco France (octobre 2002)
Le chimiste belge Solvay et l'Allemand Kali und Salz fusionnent leurs activités salines dans Esco, détenue à 62% par le second. Solvay Sels France représente 55 millions d'euros de CA, avec sa marque Cérébos notamment.

Et aussi...

- Cristal Union rachète la participation de 50% de Saint-Louis Sucre dans les Sucreries de Bourgogne exploitant la sucrerie d'Aiserey (Côte-d'Or). (septembre 2007)
- Cémoi (450 millions d'euros de CA) devient majoritaire dans le groupe Jacquot (120 millions d'euros de CA) et recapitalise l'entreprise basée à Troyes, dans l'Aude, à hauteur de 17 millions d'euros. (juillet 2007)
- Spécialisé dans les produits provençaux aromatisés, Soléou (10 millions d'euros de CA dont 12% à l'export) acquiert le confiseur-aromatiseur d'olives Agroazur (25 personnes 6,5 millions d'euros de CA), basé aux Arcs-sur-Argens, dans le Var. (juillet 2007)
- L'italien Lanterna Alimentari Genova cède le contrôle de Boulangerie de l'Europe (105 salariés, 12 millions d'euros de CA) à BCS (600 salariés, sept usines, 90 millions d'euros de CA), mais y reste minoritaire. (juin 2007)
- Norac acquiert Panorient (trente salariés, six millions d'euros de CA), basée à Gretz-Armainvilliers (Seine-et-Marne) qui rejoindra son pôle produits céréaliers. (juin 2007)
- Le biscuitier Bouvard (145 millions d'euros de CA) situé à Ceyzériat, dans l'Ain reprend son confrère Cantreau (160 salariés, 16,2 millions d'euros de CA) basé à Fontenay-le-Comte, en Vendée. (mai 2007)
- Entrée dans le giron du groupe Heinz en 2001, Comexo (53 salariés, 14 millions d'euros de CA), implantée à Château-Renard, dans le Loiret, en sort à la faveur d'un LMBO. (avril 2007)
- Chupa Chups cède la société Afchain (onze salariés, un million d'euros de CA) qui produit les Bêtises de Cambrai à un groupe de trois entrepreneurs régionaux. (mars 2007)
- PAI et CVC Capital Partners vendent 74,05% du capital de Provimi (1,6 milliard d’euros de CA) au fonds d’investissement Permira dont l’offre de 580 millions d’euros valorise le groupe de nutrition animale à un peu plus de 783 millions d'euros. (février 2007)
- Finapar prend le contrôle des deux tiers du capital du fabricant de chocolat Weiss (10 millions d’euros dont 20% à l’export), dont le solde est conservé par ses cadres qui l’avaient racheté en 2002. (janvier 2007)
- En partenariat avec l'IPO et Unigrains, CIC LBO Partners prend le contrôle de Snacks International (200 salariés, trois sites, 38 millions d'euros) à la suite du désengagement de TCR Capital. (octobre 2006)
- Europa-Sweet (deux millions d'euros de CA) absorbe la Confiserie Bonté (1,3 million) afin de constituer un seul opérateur spécialisé dans les bonbons de tradition nantaise. (septembre 2006)
- Les sucriers Cristal Union (quatre sucreries et deux distilleries, 978 millions d'euros) et Erstein (110 millions d'euros de CA) fusionnent. (août 2006)
- Spécialisée dans la fabrication de galettes et crêpes bretonnes, la biscuiterie Traou Mad (deux sites dans le Finistère, 1000 tonnes, 13 millions d'euros de CA) est cédée au fonds FGP-LFPI géré par la banque Lazard. (juillet 2006).
- Lu France cède l'activité et la marque Jean Ducourtieux (230 salariés, 28,9 millions d'euros de CA) à la société DPI, ainsi que l'usine de Champagnac-de-Belair, en Dordogne. (avril 2006)
- Roullier reprend à Bouvard le contrôle de la biscuiterie Coathalem (sept millions d'euros de CA). (décembre 2005)
- Brioche Pasquier reprend la Sopafi (25000 tonnes, 31 millions d'euros de CA) basée à Ponts-de-Cé (Maine-et-Loire). (mars 2005)
- Le groupe israélien Strauss-Elite cède sa filiale française Excella à l'Espagnol Zahor. (juin 2004)
- Le Goût de la Vie (12 millions d'euros de CA en 2002) est cédée à l'Allemand Pfeiffer und Langen par Victor Scherrer. (juin 2004)
- Le Goût de la Vie vend sa filiale Favrichon et Vignon, spécialisée dans la transformation de céréales et basée à Saint-Symphorien-de-Lay (Loire), à Brooks Wallin, l'un de ses actionnaires et son directeur financier. (septembre 2003)
- A la suite du désengagement de Nestlé, Mont-Blanc et son usine de Chef-du-Pont (Manche) sont détenues par Activa Capital (70%), Nestlé France (20%) et ses cadres (10%). (juillet 2003)

FRANÇAIS HORS DE FRANCE

- Guarani, filiale brésilienne du groupe Tereos, est introduite en bourse pour une émission totale de 301 millions d'euros. (août 2007)

- Le français Cristal Union (978 millions d'euros de CA), l'allemand Nordzucker (1,2 milliard d'euros) et le britannique ED&F Man fusionnent leurs activités commerciales européennes au sein d'une filiale commune, Eurosugar. (avril 2006)

-  Danone cède ses activités sauces et produits surgelés Amoy (77 millions d'euro de CA) au japonais Ajinomoto, pour 190 millions d'euros. (janvier 2006)

- Provimi acquiert Pet Hungaria, société hongroise spécialisée dans les aliments pour animaux de compagnie vendus sous marques de distributeurs et ayant réalisé 31 millions d'euros de CA en 2004. (novembre 2005)

- Heinz reprend à Danone les sauces HP Foods au Royaume-Uni et Lea & Perrins aux Etats-Unis pour 700 millions d'euros (240 millions d'euros de CA). (juin 2005)

- Provimi devient deuxième intervenant du marché polonais du petfood en reprenant Ben. (février 2005)

- Provimi acquiert Rocofa, un fabricant néerlandais de petfood réalisant 21 millions d'euros de CA. (juin 2003)

ENTREPRISES ET FAITS MARQUANTS

Danone sort du biscuit pour revenir dans la nutrition
La cession de Lu à Kraft est bien sûr l'un des grands événements du secteur. Le sort de la branche biscuits de Danone était en question depuis longtemps déjà. Si Franck Riboud s'est attaché à la redresser, il n'en avait pas moins opéré un certain nombre de réaménagements précédemment à sa vente : abandon des marchés allemands et autrichiens en mai 2007, départ des biscuits néozélandais en avril 2006, cession de biscuits britaniques à United Biscuits en juillet 2004, désengagement partiel de l'activité en Amérique du sud en avril 2004. En attendant de savoir ce que deviendra Lu sous pavillon américain, on sait déjà que Danone n'a que très brièvement quitté le rayon épicerie pour y revenir d'une façon nouvelle avec le rachat de Numico. Mais ici, c'est bien sûr beaucoup plus l'aspect santé qui intéresse le Français… qui redonne ainsi à Blédina toutes ses chances au sein du groupe.

Quelques lancements notables
Mars "réinvente" sa fameuse barre chocolatée avec une texture "plus aérée et plus fondante".
Lesieur enrichit une huile en DHA (acide docosahexaénoïque) avec Isio Mémo et crée, pour Quick, "Frial Excellence", une huile de friture "100% nutrition".
En café, c'est le "boom" des dosettes, sous l'impulsion de Nespresso. Mais Nestlé teste d'autres formules et Kraft, avec Tassimo, comme Douwe Egberts (Sara Lee), avec Senseo, imposent ce créneau en GMS.
Sur le marché du sucre en poudre, c'est le conditionnement qui fait l'innovation : Béghin-Say adopte le Doypack avec bouchon à vis tandis que Saint-Louis avait opté pour l'emballage carton Tetra Rex de Tetra Pak.
Une solution également retenue par Lu pour des mini-biscuits de petit-déjeuner.
A noter également le lancement d'une sucette au yaourt par Chupa Chups, le retour de Brossard dans les biscuits ambiants, les plats cuisinés appertisés en barquettes micro-ondables par William Saurin suivi de Raynal & Roquelaure et, enfin, les nombreuses déclinaisons du commerce équitable sur le marché de l'épicerie.

LES INVESTISSEMENTS SIGNIFICATIFS

- Cémoi à Bourbourg (Nord) : dix millions dans deux nouvelles lignes de production de poudre et de chocolat liquide. (avril 2007)
- Lindt & Sprüngli à Oloron-Sainte-Marie : 95 millions pour porter la production de 32000 à 50000 tonnes. (avril 2007)
- Jacquet à Clermont-Limagne, (Puy-de-Dôme) : 40 millions pour l'installation d'une double ligne de boulangerie industrielle. (janvier 2007)
- Brioche Pasquier à Brissac-Quincé (Maine-et-Loire) : 50 millions dans une nouvelle usine de biscottes en 2008. (novembre 2006)
- Franpac à Douarnenez (Finistère) : 10 millions pour augmenter de 30% les capacités de production de boîtes de conserve. (juillet 2006)
- Sopral à Pléchâtel (Ille-et-Vilaine) : 11 millions dans une usine destinée à la fabrication d'aliments secs pour chevaux. (mars 2006)
- Amora-Maille à Dijon (Côte-d'Or) : neuf millions en modernisation et augmentation de capacités. (mars 2006)
- Ariake à Alençon (Orne) : 40 millions dans une nouvelle usine de fonds de sauces et soupes déshydratées. (février 2006)
- Valrhona à Tain-L'Hermitage (Drôme) : 12 millions d'euros pour un nouveau site (février 2006)
- Brüggen à Thiers (Puy-de-Dôme) : nouvelle usine de céréales pour petit-déjeuner. (février 2006)
- Léa Vital à Périgny (Charente-Maritime) : 7 millions pour doubler la surface. (janvier 2006)
- La Normandise à Vire (Calvados) : 40 millions d'euros dans une seconde usine de petfood. (octobre 2005)
- Soufflet Alimentaire à Valenciennes (Nord) : 15,5 millions en réorganisation industrielle et nouveaux bâtiments de stockage. (octobre 2005)
- Ferrero France à  Villers-Ecalles (Seine-Maritime) : vingt millions d'euros pour augmenter les capacités de production de Nutella. (juillet 2005)
- Sesa Pet Food à Beaucaire (Bouches-du-Rhône) : 15,7 millions pour une nouvelle usine. (juin 2005)
- Mondial Biscuits à Cernay (Haut-Rhin) : 20 millions dans une nouvelle usine. (mars 2005)
- Nestlé à Dieppe (Seine-Maritime) : 40 millions dans un nouveau système de refroidissement pour le café lyophilisé. (décembre 2004)
- ATM à Longué-Jumelles (Maine-et-Loire) : 11 millions d'euros pour un déménagement (juin 2004).
- Lindt & Sprüngli à Oloron-Sainte-Marie (Pyrénées-Atlantiques) : 15 millions pour agrandissement. (mai 2004).

ET DANS LE MONDE...

- Cadbury acquiert le groupe turc Intergum, qui détient 46% du marché turc du chewing-gum, pour 450 millions de dollars. (juin 2007)

- Nestlé reprend les aliments infantiles Gerber (1,43 milliard d'euros de CA) à son compatriote Novartis pour un peu plus de quatre milliards d'euros. (avril 2007)

- L’italien Star et l’espagnol Gallina Blanca fusionnent pour constituer une société, détenue à parité par les familles Fossati et Carulla, représentant 650 millions d’euros de CA, dans les soupes, sauces ou, encore, pâtes alimentaires. (janvier 2007)

- United Biscuits (marques BN, Verkade, Delacre ou McVitie's) passe dans le giron des fonds Blackstone et PAI Partners, pour 2,4 milliards d'euros environ. (octobre 2006)

- Premier Foods reprend les activités anglaises et irlandaises (382 millions d'euros de CA) de Campbell Soup pour 666 millions d'euros. (août 2006)

- Les chips Kettle (117 millions d'euros de CA) sont cédé au fonds britannique Lion Capital pour un montant estimé entre 218,5 et 249,7 millions d'euros. (août 2006)

- Kraft Foods acquiert la division espagnole et portugaise d'United Biscuits (312 millions d'euros de CA) pour 785 millions d'euros (dont une reprise de dette de 430 millions). (juillet 2006)

- L'italien Perfetti Van Melle acquiert Chupa Chups (264 millions d'euros de CA) pour près de 400 millions. (juillet 2006)

- Ebro Puleva reprend New World Pasta, premier producteur de pâtes en Amérique du Nord (241 millions d'euros de CA), pour 284 millions d'euros. (juin 2006)

- Nestlé acquiert l'australien Uncle Tobys (235 millions d'euros de CA) pour 523 millions d'euros. (mai 2006)

- SOS Cuetara reprend Carapelli pour 132,48 millions d'euros (250 millions d'euros de CA). (janvier 2006)

- PepsiCo rachète pour plus de 560 millions d'euros à General Mills sa participation de 40,5% dans leur société commune Snack Venture Europe (750 millions d'euros de CA). (janvier 2005)

- Kraft cède ses marques de confiserie américaines à Wrigley (novembre 2004).

- Orkla prend le contrôle de Chips, une société norvégienne qui réalise 298 millions de CA dans les snacks (novembre 2004).

- Unilever cède à Premier Foods deux de ses filiales britanniques, les desserts Ambrosia et la maïzena Brown & Poson, représentant ensemble 87 millions d'euros de CA (novembre 2003).

- Cadbury Schweppes reprend les chewing-gums Adams (1,9 milliard de dollars de vente avec les marques Trident et Dentyne notamment) à l'américain Pfizer (octobre 2002).

Le secteur en chiffres

 

 

 

 

 

 

Chiffre d'affaires total

 

 

 

2006

Evolution 2005 - 2006

2001

Evolution 2001 - 2006 (en moyenne annuelle)

Corps gras

2 120

6,5%

3 137,4

-9,6%

Meunerie

1 650

4,7%

1542,4

1,3%

Aliments pour animaux de compagnie

3 445

5,5%

1 552,1

11,0%

Autres industries alimentaires

27 456

4,6%

26 096,2

1,0%

Pain et pâtisserie fraîche

4 937

1,1%

3 798,7

4,6%

Biscotterie, biscuiterie, pâtisserie de conservation

3 421

4,7%

3 280,4

0,8%

Sucre

3 540

7,3%

3 527,9

0,1%

Chocolaterie, confiserie

6 126

2,4%

7 620,5

-4,9%

Pâtes alimentaires

1 127

-0,9%

979,6

2,6%

Thé et café

2 458

9,0%

2 102,2

2,9%

Condiments, assaisonnements

896

9,3%

830,8

1,5%

Aliments pour enfants et diététiques

1 490

5,9%

1 079,0

5,5%

 

 

 

 

 

 

 

Chiffre d'affaires à l'exportation

 

 

 

2006

Evolution 2005 - 2006

2001

Evolution 2001 - 2006 (en moyenne annuelle)

Corps gras

477

16,4%

423,0

2,3%

Meunerie

222

4,5%

174,3

4,3%

Aliments pour animaux de compagnie

1 264

6,6%

532,9

11,6%

Autres industries alimentaires

4 900

8,8%

5 060,7

-0,7%

Pain et pâtisserie fraîche

523

3,6%

401,4

4,7%

Biscotterie, biscuiterie, pâtisserie de conservation

296

7,8%

279,6

1,1%

Sucre

404

9,7%

768,2

-18,0%

Chocolaterie, confiserie

1 499

5,3%

2 045,1

-7,3%

Pâtes alimentaires

116

10,3%

86,2

5,1%

Thé et café

206

15,0%

127,7

7,6%

Condiments, assaisonnements

147

29,3%

100,7

6,3%

Aliments pour enfants et diététiques

265

7,9%

124,9

10,6%

 

 

 

 

 

 

 

Nombre d'entreprises

 

 

 

2006

Evolution 2005 - 2006

2001

Evolution 2001 - 2006 (en moyenne annuelle)

Corps gras

30

0,0%

24

4,0%

Meunerie

74

-4,1%

90

-4,3%

Aliments pour animaux de compagnie

26

11,5%

21

3,8%

Autres industries alimentaires

739

-0,8%

733

0,2%

Pain et pâtisserie fraîche

272

0,4%

288

-1,2%

Biscotterie, biscuiterie, pâtisserie de conservation

110

0,0%

107

0,5%

Sucre

16

0,0%

17

-1,3%

Chocolaterie, confiserie

108

-2,8%

106

0,4%

Pâtes alimentaires

26

-3,8%

27

-0,8%

Thé et café

45

2,2%

42

1,3%

Condiments, assaisonnements

24

0,0%

24

0,0%

Aliments pour enfants et diététiques

38

-5,3%

32

3,2%

 

 

 

 

 

 

 

Effectif salarié

 

 

 

2006

Evolution 2005 - 2006

2001

Evolution 2001 - 2006 (en moyenne annuelle)

Corps gras

2 066

3,7%

3 606

-14,9%

Meunerie

4 792

-0,9%

4 833

-0,2%

Aliments pour animaux de compagnie

7 176

1,1%

4 807

6,6%

Autres industries alimentaires

91 657

-1,5%

105 143

-2,9%

Pain et pâtisserie fraîche

30 884

1,3%

29 895

0,6%

Biscotterie, biscuiterie, pâtisserie de conservation

13 291

-2,6%

16 749

-5,2%

Sucre

5 783

-5,5%

8 467

-9,3%

Chocolaterie, confiserie

17 525

-2,5%

24 416

-7,9%

Pâtes alimentaires

3 147

-9,9%

3 936

-5,0%

Thé et café

4 782

0,8%

4 729

0,2%

Condiments, assaisonnements

2 530

2,5%

3 127

-4,7%

Aliments pour enfants et diététiques

4 443

-2,2%

4 364

0,4%

 

 

 

 

 

Entreprises de 20 salariés et plus - En million d’euros

 

 

 

Source : Agreste - Enquête annuelle d’entreprise sur les IAA (résultats provisoires pour 2006, définitifs pour 2001 et 2005)

 

 

Pour ne rien manquer de la semaine agroalimentaire
recevez gratuitement chaque vendredi
RIA Digest.

Infos, emplois, services.

Les sujets
LES PLUS LUS

SONDAGE

Filières : Que pensez-vous des annonces du Président de la République à l'occasion de la première phase des états généraux de l'alimentation ?

Tous les Sondages
Pop in

Nos offres d'abonnement à RIA
simples ou couplées.
Découvrir l'offre d'abonnement

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et paramétrer les traceurs. OK