RIA, la revue de l'industrie agroalimentaire
Mercredi 12 juin 2024
Rechercher

L'essentiel des informations parues depuis le n°1 du 3 octobre 2002
Lettre électronique hebdomadaire - Hors-série du 9 octobre 2007

FRUITS ET LEGUMES TRANSFORMES
* Les chiffres mentionnés sont ceux diffusés à la date de parution (entre parenthèses).

L'essentiel
Manger cinq fruits et légumes par jour ? Les Français se disent convaincus de cette nécessité mais n'ont, pour l'heure, pas beaucoup modifié leurs habitudes. Serait-ce le signe que la communication ne peut pas tout ou plutôt celui que de telles évolutions prennent obligatoirement du temps ? A l'image des politiques anti-tabac dont les effets se calculent à l'aune de décennies. C'est en tout cas le pari des industriels qui passent maintenant à la vitesse supérieure en termes d'innovation… en espérant que les consommateurs ne les feront tout de même pas trop attendre !


LES OPERATIONS MAJEURES

Christian Faraud cède sa société Charles Faraud (août 2007)
Christian Faraud cède les rênes de sa société Charles Faraud (26 millions d'euros de CA ) à la Banque de Vizille (CIC).

Bakkävor acquiert 4G (mai 2007)
Le groupe islandais Bakkävor (deux milliards d'euros de CA) acquiert la société 4G (26,3 millions d'euros de CA) spécialisée en salades quatrième gamme, basée à Mâcon (Saône-et-Loire).

Gillet Contres repris par Christ (janvier 2007)
Christ, basé à Connerré (Sarthe), reprend la société Gillet de Contres (8 millions d’euros de CA), dans le Loir-et-Cher, spécialiste du légume en conserve de complément de gamme.

Activa Capital prend le contrôle de Materne (novembre 2006)
Le fonds d'investissement Activa Capital prend le contrôle de Materne (199 millions d'euros de CA, 420 salariés, deux sites), basée à Limonest (Rhône)

Conserves de Provence, 100% chinois (septembre 2005)
La coopérative Le Cabanon cède 100% du capital de sa filiale de production et de commercialisation, la SAS Conserves de Provence (68,5 millions d'euros de CA, 300 salariés), à la société Chalkis, deuxième transformateur chinois de tomate. Depuis, l'entreprise se trouve en redressement judiciaire (mars 2007).

Jardins du Midi reprise par ses cadres (octobre 2003)
L'entreprise Jardins du Midi est reprise aux actionnaires familiaux par cinq de ses cadres, avec l'appui d'Unigrains, de la Banque Populaire et du Crédit Agricole. Basée à Beaumont-de-Lomagne (Tarn-et-Garonne), Jardins du Midi réalise une soixantaine de millions de CA avec 300 salariés dans les légumes condimentaires.

Butler Capital Partners prend le contrôle de France Champignon (juin 2003)
France Champignon est repris par le fonds d'investissement Butler Capital Partners, après que Bonduelle

s'est retiré du dossier (octobre 2002), faute de pouvoir mener les restructurations qu'il jugeait nécessaire.

Crudi reprise par Geest (mars 2003)
Le britannique Geest, déjà propriétaire de Cinquième Saison et de SBLP en France, reprend l'activité de salades quatrième gamme de Crudi ainsi que sa marque et ses deux sites de production, soit 52 millions d'euros de CA.

Et aussi...

- Valade (35 millions d'euros de CA) est reprise au groupe Fruiterroir par un LBO mené par Idia Agri Capital, Uni Expansion Ouest et BNP Développement, avec Janick Belin, le président de son directoire. (septembre 2007).
- Les coopératives Val Nantais (50 millions d'euros de CA), en Loire-Atlantique, et Havre de Vie (10 millions d'euros de CA), en Vendée, fusionnent. (février 2007)
- Spécialisée dans la préparation de fruits pour l'industrie laitière, Frulact acquiert Granger Bouguet Pau  (18000 tonnes) que Pernod Ricard avait cédée au fonds Transition and Turnaround pour cinq millions d'euros, portant sa capacité à 70000 tonnes. (avril 2006)
- CBC Condimex et Préléco fusionnent pour former le groupe CBC Préléco (18,5 millions d’euros de CA, 30000 tonnes d'ail, d'oignon et d'échalote), basé dans l'Ain. (mars 2004)
 - Sud'n'Sol (14 millions d'euros de CA), spécialisée dans les légumes marinés et les aides culinaires tartinables, est rachetée par le groupe breton Norac. (janvier 2003)
- L'union de coopératives France Prune et sa filiale Maître Prunille reprennent Saman, spécialisée sur le marché des dattes, des fruits secs et du pruneau d'Agen. (octobre 2002)

FRANÇAIS HORS DE FRANCE

- Bonduelle prend le contrôle du canadien Aliments Carrière (232 millions d'euros de CA, 985 salariés) spécialisé en légumes appertisés et surgelés. (août 2007)

- Le groupe coopératif Cecab acquiert le groupe hongrois Globus spécialisé dans les légumes en conserve et surgelés (120 millions d'euros de CA, neuf sites, 161000 tonnes). (mars 2006)

- Bonduelle acquiert Vita (70 millions d'euros de CA, 731 salariés, deux sites) et devient leader du marché allemand des légumes quatrième gamme. (octobre 2003)

ENTREPRISES ET FAITS MARQUANTS

Bonduelle appuie sur le marketing

L'atonie du marché national encourage Bonduelle à accélérer son internationalisation, commencée en Europe de l'Est et jusqu'en Russie. Le "pure player" du légume a procédé à sa première acquisition outre-Altantique en prenant le contrôle d'Aliments Carrière. En France toutefois, le groupe poursuit également sa stratégie d'innovations vers les nouvelles formes de consommation (wok, salades, snacking) ainsi que sur les enfants. Depuis 2007, à l'image des plus grands groupes, le budget marketing de Bonduelle a dépassé le montant de ses investissements industriels.

 

Et sous forme liquide ?

Peut-être serait-ce un moyen de relancer la consommation… C'est en tout cas ce que tentent certains – et notamment des marques issues d'autres secteurs - en misant sur la soupe au rayon traiteur, comme Bonduelle, rejoint depuis par Liebig et Herta. Autre solution, le mélange fruits et légumes : avec Knorr Vie, Unilever a inventé une sorte d'Actimel végétal et a été suivi, depuis, par CCLF avec Florette ainsi que Tropicana. Même Nestlé teste une formule de ce type aux Etats-Unis.

Et les fruits ?

Côté fruits, les industriels tentent toujours de développer une consommation de produits transformés qui reste encore confidentielle. Le nomadisme est, selon eux, la voie du salut : Saint-Mamet avec des coupelles appertisées, Soup’Idéale avec Fruit’Idéal, une gamme de salades de fruits frais découpés, la Compagnie Fruitière avec Cœur de Fruit, un bâtonnet de fruits frais, Hero en faisant appel à un partenariat avec Dole, ou encore ID Fruits, pionnier en ce domaine, suivi de Florette et de quelques autres…


Le brut évolue – lentement – vers le conditionnement

Même sur les produits bruts, certaines marques travaillent à injecter du marketing dans un marché en l'espèce aussi brut que ses produits. Un vrai travail de segmentation commence avec, bien sûr, l'apport de conditionnements novateurs. Les deux grandes vogues des derniers temps : le sachet vapeur micro-ondable pour la praticité et la barquette biodégradable pour la préservation de l'environnement.

LES INVESTISSEMENTS SIGNIFICATIFS

- Cinquième Saison à Châlons-en-Champagne (Marne) : entre 5 et 10 millions dans une nouvelle unité de salades en sachet (septembre 2007)
- Val Nantais à Saint-Julien-de-Concelles (Loire-Atlantique) : 15 millions pour porter les capacités de salades quatrième gamme à 10000 tonnes d'ici 2010. (mai 2007)
- Bonduelle à Rosporden (Finistère) : 13 millions pour un agrandissement et une augmentation de capacité de l'atelier de salades fraîches composées à 40000 tonnes. (avril 2007)
- Soleco à Cambrai (Nord) : un million afin d'y développer une gamme de crudités Florette. (février 2007)
- Kerlys à Locoal-Mandon (Morbihan) : 15 millions dans un agrandissement pour porter la capacité à 90000 tonnes (janvier 2007)
- Fraîch Cut à Port-Sainte-Foy (Dordogne) : un million pour la fabrication de pommes en quartiers (juin 2006)
- Francep International à Saint-Viance (Corrèze) : deux millions dans un doublement de la capacité et dans une chambre froide (mai 2006)
 - La Fruitière du Val Evel à Naizin (Morbihan) : 2,9 millions pour doubler la surface de son outil à 6000 mètres carrés spécialisé dans le coulis et la purée de fruits. (avril 2006)
- Gelagri Bretagne à Saint-Caradec (Côtes d'Armor) : trois millions dans une extension portant la capacité à 40000 tonnes. (mars 2006)
- Bonduelle à Saint-Benoist-sur-Vannes (Aube) : cinq millions pour deux lignes de production de salades traiteur et l'amélioration de la sécurité alimentaire. (octobre 2005)
- 4G à Mâcon (Saône-et-Loire) : trois millions dans une extension à 7200 mètres carrés pour porter la capacité à 8000 tonnes de salades (juillet 2005)
- Délifruit à Margès (Drôme) : cinq millions pour accroître la capacité de stockage. (juillet 2005)
- Materne à Boué (Aisne) : dix millions afin notamment d'augmenter la capacité des compotes en gourdes Pom'Potes (décembre 2004)
- Florette à Cambrai (Nord) : 18 millions dans une cinquième usine (octobre 2004)
- Coopagri Bretagne à Saint-Caradec (Côtes-d'Armor) : neuf millions dans des outils de légumes surgelés (mars 2004).
- 4G à Mâcon (Saône-et-Loire) : deux millions dans une usine de salades quatrième gamme (septembre 2003).

ET DANS LE MONDE...

- Le belge Univeg reprend son compatriote wallon Lutosa (195 millions d'euros de CA) pour 175 millions d’euros, spécialisé dans les produits surgelés à base de pomme de terre. (juillet 2007)

- Après l'acquisition de Beech-Nut Nutrition Corporation en octobre 2005, Hero prend l'intégralité de sa joint-venture américaine Signature Brands (109,2 millions d'euros de CA). (février 2006)

- Le groupe islandais Bäkkavor reprend Geest, le groupe anglais présent en France au travers de ses filiales Cinquième Saison, Crudi ou SBLP. (décembre 2004)

Le secteur en chiffres

 

 

 

 

 

 

Chiffre d'affaires total

 

 

 

2006

Evolution 2005 - 2006

2001

Evolution 2001 - 2006 (en moyenne annuelle)

TOTAL Industrie des fruits et légumes

6 815

1,9%

6 023,1

2,3%

Dont pommes de terre

734

7,2%

725,8

0,2%

Jus de fruits et de légumes

1 038

6,5%

690,7

6,7%

Légumes

3 079

-2,8%

3 043,8

0,2%

Fruits

1 964

4,8%

1 562,8

4,1%

 

 

 

 

 

 

 

Chiffre d'affaires à l'exportation

 

 

 

2006

Evolution 2005 - 2006

2001

Evolution 2001 - 2006 (en moyenne annuelle)

TOTAL Industrie des fruits et légumes

1 188

-0,4%

1 064,0

2,1%

Dont pommes de terre

152

3,3%

179,5

-3,6%

Jus de fruits et de légumes

170

11,8%

71,7

11,6%

Légumes

526

-6,5%

546,5

-0,8%

Fruits

340

1,2%

266,3

4,3%

 

 

 

 

 

 

 

Nombre d'entreprises

 

 

 

2006

Evolution 2005 - 2006

2001

Evolution 2001 - 2006 (en moyenne annuelle)

TOTAL Industrie des fruits et légumes

159

0,6%

153

0,8%

Dont pommes de terre

7

0,0%

9

-5,7%

Jus de fruits et de légumes

18

0,0%

15

3,3%

Légumes

79

-3,8%

78

0,3%

Fruits

55

7,3%

51

1,5%

 

 

 

 

 

 

 

Effectif salarié

 

 

 

2006

Evolution 2005 - 2006

2001

Evolution 2001 - 2006 (en moyenne annuelle)

TOTAL Industrie des fruits et légumes

21 715

0,1%

26 193

-4,1%

Dont pommes de terre

2 093

-3,2%

3 360

-12,1%

Jus de fruits et de légumes

2 350

-1,7%

1 999

3,0%

Légumes

11 431

0,0%

14 433

-5,3%

Fruits

5 841

2,0%

6 401

-1,9%

 

 

 

 

 

Entreprises de 20 salariés et plus - En million d’euros

 

 

Source : Agreste - Enquête annuelle d’entreprise sur les IAA (résultats provisoires pour 2006, définitifs pour 2001 et 2005)

 

 

Pour ne rien manquer de la semaine agroalimentaire
recevez gratuitement chaque vendredi
RIA Digest.

Infos, emplois, services.

Les sujets
LES PLUS LUS

SONDAGE

Filières : Que pensez-vous des annonces du Président de la République à l'occasion de la première phase des états généraux de l'alimentation ?

Tous les Sondages
Pop in

Nos offres d'abonnement à RIA
simples ou couplées.
Découvrir l'offre d'abonnement

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et paramétrer les traceurs. OK