RIA, la revue de l'industrie agroalimentaire
Vendredi 21 juin 2024
Rechercher

L'essentiel des informations parues depuis le n°1 du 3 octobre 2002
Lettre électronique hebdomadaire - Hors-série du 9 octobre 2007

VIANDES ET VOLAILLES
* Les chiffres mentionnés sont ceux diffusés à la date de parution (entre parenthèses).

L'essentiel
L'ESB est passée mais les filières animales n'en ont pas fini avec les maladies. Les professionnels de la volaille s'étaient gardés de tout triomphalisme quand la vache folle profitait à leurs ventes. Grand bien leur en a pris. Bien que moins violente médiatiquement, la crise de la grippe aviaire, quelques années après celle de la dioxine, s'est révélée, dans la durée, également dommageable. Si le secteur avait accompli une mutation vers l'élaboré suffisamment tôt pour que ses champions s'en sortent sans trop de mal, il lui restait encore des restructurations à mener dont le report aura été fatal à d'autres. Et maintenant, la hausse des matières premières s'ajoute à la tension des marchés. Si la fièvre catarrhale ovine plombe une filière déjà fragile, d'autres maladies, encore peu connues du grand public, peuvent créer un jour de nouvelles crises… Un problème médiatique avant tout ? Sans doute, mais ces filières vont devoir apprendre à faire avec.

LES OPERATIONS MAJEURES

Gad, Cecab et Prestor s'unissent dans le porc (septembre 2007)
La société Gad et les coopératives Cecab et Prestor regroupent leurs activités porcines dans un ensemble de 2700 salariés et 752 millions d'euros de CA, disposant de deux sites d'abattage, de huit unités de découpe ainsi que de la salaisonnerie Aubret.

Bigard intègre Charal (août 2007)
Le groupe Bigard prend le contrôle de Charal (un milliard d'euros de CA) qu'il se partageait avec Alliance qui lui cède cinq outils de Défial en échange d'une augmentation de sa participation minoritaire dans Bigard. Le nouvel ensemble pèsera 2,8 milliards d'euros de CA pour 10500 salariés.

La Cecab entre au capital de Duc (juin 2007)
Duc (103,4 millions de CA) procède à une augmentation de capital réservée de 7,6 millions d'euros à laquelle la Cecab souscrit pour 4,7 millions, y entrant à hauteur de 17,38%.

Sofiproteol prend le contrôle du groupe Glon (mars 2007)
Sofiproteol porte sa participation à 60% du capital du groupe Glon (1,235 milliard d'euros de CA) via une holding baptisée Sofial. La famille Glon conserve 35% aux côtés du management (5%).

Even cède Kerguelen à Socopa (mars 2007)
Le groupe coopératif breton Even cède à Socopa ses activités d'abattage et de transformation de veaux de boucherie (100 millions d'euros de CA, 300 salariés, trois sites) et entre au capital de Socopa SA (deux milliards d'euros de CA).

LDC devient leader du pigeon (janvier 2007)
Le groupe LDC rachète simultanément les sociétés Charmilles (15 millions d’euros de CA) et Elefa (8 millions de CA) dans la transformation de cailles et de pigeons.

Le groupe Jean Floc'h est repris par cinq cadres (janvier 2007)
Le groupe Jean Floc'h (450 millions d'euros de CA) est repris par cinq de ses cadres. Son fondateur décèdera quelques mois plus tard à l'âge de 69 ans.

Duc reprend Volaven (décembre 2006)
Le groupe Duc (100 millions d'euros de CA) rachète Volaven, en redressement judiciaire (40 millions d'euros de CA) situé à Riec-sur-Belon (Finistère) au groupe Cecab.

Glon et Coopagri Bretagne s'allient dans l'œuf (juin 2005)
Le groupe Glon et Coopagri Bretagne créent Ovoteam qui rassemble leurs activités oeufs (3 Vallées, Le Cam et Epi Bretagne), soit 110 millions d'euros de CA.

Naissance de Terrena (mars 2003)
Créée en 2000 par la Cana et la Caval, Terrena est rejointe par le Groupe Centre-Atlantique, intégrant notamment Soparvol et Synavi en volailles et Scabev et Soviba en viande bovine et représentant environ deux milliards d'euros de CA.

Et aussi...

 

- LDC prend le contrôle de L'œuf landais (12 millions d'euros de CA), basé à Habas (Landes) et dont la production sera commercialisée par Ovalis, filiale de LDC. (mai 2007)
- Le groupe coopératif Sicarev (410 millions d’euros de CA) prend 50% du capital de Monier Viandes (40 millions de CA, 130 employés). (février 2007)
- Le groupe EVS (56 millions d’euros de CA), prestataire de service dans la transformation de viandes et de poissons, basée à Saint-Sylvain d’Anjou (Maine-et-Loire), est repris par le fonds d’investissement LBO France en association avec son management. (janvier 2007)
- Bigard reprend trois abattoirs employant 250 salariés appartenant au groupement de producteurs d'Arcadie Centre-Est : Forges-les-Eaux (Seine-Maritime), Venarey-les-Laumes (Côte-d'Or) et Vitry-le-François (Marne). (novembre 2006)
- Terrena acquiert l'abattoir de la société Banchereau (70 millions d'euros de CA), implantée à la Fosse-de-Tigné (Maine-et-Loire). (octobre 2006)
- Vendée Loire Viandes (38 millions d'euros de CA) acquiert les abattoirs Gourault (21 millions d'euros de CA), implanté à Blois (Loir-et-Cher), via la holding Agri Viandes Investissements, détenue à 51% aux côtés du Groupement des éleveurs de l'Ouest. (juillet 2006)
- GLV (Gascogne Limousin Viande) et Pédavia reprennent l'abattoir municipal de la ville de Pau (Pyrénées-Atlantiques). (avril 2006)
- L'Union de coopératives Arca, basée à Saint-Armel (Ille-et-Vilaine), reprend le groupe coopératif Porcial-Laurial pour représenter un chiffre d'affaires de 400 millions d'euros dans le porc. (avril 2006)
- Le groupe LDC acquiert Mairet (dix millions d'euros de CA), spécialisée notamment dans la volaille de Bresse, située à Simard (Saône-et-Loire). (mars 2006)
- Protéïs, filiale de la branche volailles d'Unicopa, et Carnicas Industries fusionnent au sein d'une même entité spécialisée dans les viandes séparées mécaniquement sur le site de Carnicas, à Trégunc (Finistère). (février 2006)
- Mayenne Viande acquiert pour trois millions d'euros l'abattoir public de Laval (Mayenne). (janvier 2006)
- Michel Robichon reprend la distribution des produits de volaille cuits (14 millions d'euros de CA) d'Amural dont le site de Mulhouse (Haut-Rhin) continue de fabriquer pour son compte. (novembre 2005)
- LDC reprend les activités aval de la CAM qui réalise 170 millions d'euros de CA en canard et en dinde notamment. (octobre 2004)
- Le groupe coopératif Coralis se désengage de la transformation de dinde en cédant le contrôle de Volvico (24,7 millions d'euros de CA) à Sovipor. (janvier 2004)
- Fermiers Landais, filiale du groupe Arrivé, reprend Dangoumau (9 millions d'euros de CA) dans les Landes, et Bresse Bourg Volailles (3,2 millions) dans l'Ain. (avril 2003)
- A la suite du désengagement de l'Irlandais Queally, le site Arrow de Lapalisse dans l'Allier est repris par la coopérative Sicarev, via sa filiale Forez Porcs avec la coopérative céréalière Epis-Centre. (janvier 2003)

ENTREPRISES ET FAITS MARQUANTS

Internationalisation…
Nombre d'industriels rêvent tout haut d'un ou plusieurs méga-groupes français dans les produits carnés, à l'image d'un Vion ou d'un Danish Crown. Mais pour l'heure, ce n'est qu'un rêve. Certes, Socopa et Bigard avancent leurs pions, mais leur échiquier reste exclusivement franco-français. Or le marché des viandes comme celui des volailles deviennent de moins en moins protégés par les frontières. La concentration et l'internationalisation de leurs acteurs n'en sont sans doute qu'à leurs débuts.

… et élaboration
La faible rentabilité est, bien sûr, l'une des grandes faiblesses du secteur. Pourtant, elle n'est pas une fatalité. La réussite de LDC et Arrivé en volailles et celle de Charal en boucherie le démontrent. Ces dernières années, de nombreuses innovations ont trouvé leur marché : carpaccios, marinés ou hamburgers pour le bœuf, produits snacks, émincés, charcuteries pour les volailles (bien que ce dernier segment ait été préempté par les charcutiers). Mieux encore, à l'heure des crises sanitaires, ces catégories sont parvenues à garder leurs consommateurs.


LES INVESTISSEMENTS SIGNIFICATIFS

- Sobeval à Boulazac (Dordogne) : 18,7 millions pour une augmentation de capacité. (septembre 2007)
- Euralis Gastronomie à Maubourguet (Hautes-Pyrénées) : neuf millions pour doubler les capacités à 1000 tonnes. (avril 2007)
- LDC à Daumeray (Maine-et-Loire) : 6,5 millions en modernisation. (janvier 2007)
- Cooperl à Lamballe (Côtes-d'Armor) : 6,2 millions dans une usine de 3000 mètres carrés pour extraire les protéines des sous-produits du porc. (décembre 2006)
- Arcadie Sud-Ouest : 2,5 millions à Bordeaux (Gironde), entre 4 et 5 millions à Thiviers (Dordogne) et 1,5 à 2 millions à Saint-Palais (Pyrénées-Atlantiques). (décembre 2006)
- Bigard à Feignies (Nord) : 20 millions pour un nouveau site d'une capacité de 28000 tonnes remplaçant l'usine d'Avesnes-sur-Helpe. (novembre 2006)
- Boscher Volailles à Mûr-de-Bretagne (Côtes-d'Armor) : 27 millions d'euros pour remplacer le site et passer sa capacité à 38000 tonnes. (novembre 2006)
- Cavia.R à Brive (Corrèze) : 1,3 million pour un doublement de capacité à 2400 tonnes. (septembre 2006)
- Spanghero à Castelnaudary (Aude) : 10 millions en réorganisation et l'extension de 18000 mètres carrés. (juin 2006)
- La Quercynoise à Gramat (Lot) : sept millions dans une nouvelle plateforme logistique (juin 2006)
- Orléans Viandes à Fleury-les-Aubrais (Loiret) : deux millions d'euros en augmentation de capacité (mai 2006)
- Soviba à Saint-Barthélemy d'Anjou (Maine-et-Loire) : 15 millions dans une nouvelle usine de produits élaborés à base de viande. (janvier 2006)
- Secoué à Chailland (Mayenne ) : quatre millions pour une plate-forme logistique de 650 mètres carrés et un atelier de produits élaborés. (décembre 2005)
- Montluçon Viandes et Puigrenier à Montluçon (Allier) : sept millions dans un abattoir porcin d'une capacité de 12000 tonnes. (novembre 2005)
- Alliance à Luneray (Seine-Maritime) : dix millions dans un entrepôt frigorifique et quatre millions dans une extension. (octobre 2005)
- Abisa à Sarreguemines (Moselle) : 10 millions dans une modernisation et une augmentation de capacité à 12000 tonnes (octobre 2005)
- Maître Jacques à Rennes (Ille-et-Vilaine) : deux millions pour un nouvel atelier de produits élaborés et une unité de congélation. (septembre 2005)
- Copvial à Hotzheim (Bas-Rhin) : 17 millions dans une seconde usine contiguë de 8000 mètres carrés. (septembre 2005)
- Kerguelen à Lamballe (Côtes-d'Armor) : cinq millions dans la reconstruction de l'outil de 3000 mètres carrés ravagé par un incendie. (juillet 2005)
- Moy Park à Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais) : dix millions notamment dans une ligne d'emballage et une ligne de produits rôtis et grillés. (juin 2005)
- Jean Floc'h à Liffré (Ille-et-Vilaine) : six millions pour une augmentation de capacité à 8000 tonnes (janvier 2005)
- Arrivé : cinq millions dans un équipement en sprinklage (extinction automatique d'incendie par l'eau) sur trois sites (décembre 2004)
- Arrivé à Saint-Fulgent (Vendée) : six millions pour agrandir de 4800 mètres carrés la plate-forme logistique (septembre 2004).
- Gastronome à Nueil-les-Aubiers (Deux-Sèvres) : 22 millions dans un abattoir de 13000 mètres carrés. (avril 2004).
- Kerméné (Leclerc) à Saint-Léry (Morbihan) : sept millions pour une nouvelle usine (novembre 2003).
- Cooperl à Lamballe (Côtes-d'Armor) : 7 millions pour un agrandissement d'usine de produits élaborés de porcs (juin 2003).
- Arrivé à Saint-Germain-des-Fossés (Allier) : 10 millions pour un nouveau site (avril 2003).
- Soviba à Bougé-Chamballud (Isère) : 11 millions dans une nouvelle unité de transformation (février 2003).
- Arrivé (Vendée) : deux nouveaux sites à Sainte-Hermine pour 22 millions et à Saint-Martin-de-Noyers (pet foods) pour 5,5 millions (octobre 2002).

ET DANS LE MONDE...

- Le brésilien JSB-Friboi, spécialisé en viande bovine, rachète l'américain Swift Foods pour 1,4 milliard de dollars, dont 1,2 milliard de dettes. (juin 2007)

- Le brésilien Perdigao (2,3 milliards d'euros de CA) reprend Plusfood, société néerlandaise spécialisée dans les viandes transformées, au groupe Cébéco, pour 70 millions d'euros. (mai 2007)

- L'américain Smithfield acquiert les viandes réfrigérées de l'américain ConAgra pour 449,36 millions d'euros. (août 2006)

- Les coopératives norvégiennes Gilde et Prior fusionnent dans Gilde Prior, générant un CA annuel proche de deux milliards d'euros. (janvier 2006)

- Déjà propriétaire de Moksel, Dumeco, Hendrix et Nordfleisch, le groupe Vion vient d'intégrer dans son périmètre l'Allemand Südfleisch, devenant ainsi le numéro un européen de la viande avec un CA atteignant 6,8 milliards d'euros. (septembre 2005)

 - Le brésilien Friboi prend le contrôle de l'argentin Swift Armour qui porte son CA à plus de 1,6 milliard d'euros. (septembre 2005)

- OSI prend le contrôle du britannique GW Padley Poultry, réalisant 350 millions d'euros de CA dans la volaille (mai 2004).

- Le groupe néerlandais Bestmeat Company rachète son compatriote Dumeco, réalisant 2,3 milliards d'euros de CA (juillet 2003).

- LDC rachète la société Avilla Ves (15 millions d'euros de CA) en Espagne où le groupe détient déjà Hermanos Saiz. (décembre 2002)

Le secteur en chiffres

 

 

 

 

 

 

Chiffre d'affaires total

 

 

 

2006

Evolution 2005 - 2006

2001

Evolution 2001 - 2006 (en moyenne annuelle)

Viandes de boucherie

15 095

1,2%

14 108,0

1,3%

Viandes de volailles

5 563

-6,5%

6 331,3

-2,8%

 

 

 

 

 

 

 

Chiffre d'affaires à l'exportation

 

 

 

2006

Evolution 2005 - 2006

2001

Evolution 2001 - 2006 (en moyenne annuelle)

Viandes de boucherie

1 542

1,8%

1 318,1

2,9%

Viandes de volailles

933

-8,0%

1 332,1

-8,6%

 

 

 

 

 

 

 

Nombre d'entreprises

 

 

 

2006

Evolution 2005 - 2006

2001

Evolution 2001 - 2006 (en moyenne annuelle)

Viandes de boucherie

389

-5,9%

438

-2,5%

Viandes de volailles

159

-1,9%

178

-2,4%

 

 

 

 

 

 

 

Effectif salarié

 

 

 

2006

Evolution 2005 - 2006

2001

Evolution 2001 - 2006 (en moyenne annuelle)

Viandes de boucherie

48 228

-3,0%

51 236

-1,2%

Viandes de volailles

28 716

-3,0%

37 012

-5,8%

 

 

 

 

 

Entreprises de 20 salariés et plus - En million d’euros

 

 

Source : Agreste - Enquête annuelle d’entreprise sur les IAA (résultats provisoires pour 2006, définitifs pour 2001 et 2005)

 

 

Pour ne rien manquer de la semaine agroalimentaire
recevez gratuitement chaque vendredi
RIA Digest.

Infos, emplois, services.

Les sujets
LES PLUS LUS

SONDAGE

Filières : Que pensez-vous des annonces du Président de la République à l'occasion de la première phase des états généraux de l'alimentation ?

Tous les Sondages
Pop in

Nos offres d'abonnement à RIA
simples ou couplées.
Découvrir l'offre d'abonnement

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et paramétrer les traceurs. OK